Le Programme de Modernisation du réseau

Un véritable enjeu de développement

Face aux enjeux que représentent le maintien à domicile et le soutien à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées, la modernisation des services d’aide à domicile constitue une des réponses adaptées pour garantir, sur l’ensemble du territoire, la diversité de l’offre de service et la qualité de l’accompagnement.

C’est pourquoi le 12 Mars 2008 UNA a signé avec l’Etat et la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) un protocole de coopération qui prévoit la mise en place d’un programme de modernisation pour son réseau sur trois ans (2009 - 2012).

Les objectifs du Programme de Modernisation

Il s’agit ainsi de répondre collectivement à des enjeux et des besoins locaux, afin de préparer le maintien à domicile des personnes fragilisées de demain.   
Le programme de modernisation répond donc à plusieurs objectifs :
- Améliorer la prise en charge des publics fragilisés, 
- Améliorer la professionnalisation des interventions et des organisations, 
- Enclencher une dynamique collective de progrès.

Une déclinaison par chantiers

Pour répondre à ces objectifs, le programme de modernisation se décline en axes ou plutôt en SIX CHANTIERS répondant aux enjeux actuels du secteur :
- La Généralisation des bonnes pratiques,
- La Démarche qualité, 
- La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et la Prévention des Risques Professionnels (PRP),
- Le développement des structures de mutualisation, coopération et de regroupement, 
- La gestion et l’organisation des structures,
- Le système d’information.

Le déploiement en Ille-et-Vilaine

En Ille et Vilaine, neuf services d’aide à domicile ont souhaité s’engager dans ce programme représentant un enjeu essentiel pour développer notre réseau et montrer sa capacité à se moderniser pour faire face aux évolutions du secteur.

Plusieurs rencontres ont eu lieu en Ille-et-Vilaine afin de s’approprier la démarche et d’échanger avec l’ensemble des adhérents sur les thématiques prioritaires à dégager. Les différentes rencontres se sont avérées de véritables lieux d’échanges et ont permis un questionnement sur les enjeux actuels du réseau et de chacune des structures adhérentes. 
 
Les structures adhérentes du département ont choisi de s’investir durant 2 ans sur 4 chantiers jugés prioritaires :

- Gestion et organisation : les conditions de fonctionnement et de gestion des structures ont changé de manière profonde depuis quelques années, notamment avec la loi du 2 janvier 2002. Ce projet à pour but de permettre aux structures d’adapter leurs modes de gestion afin de respecter les différentes obligations légales, de garantir leur pérennité et de financer leurs projets stratégiques.

- Développement des structures de coopération et de mutualisation : le développement des coopérations et mutualisations permettra aux structures adhérentes UNA de se regrouper dans les meilleures conditions pour être plus fortes, de se donner les moyens d’exercer leur métier en respectant les nouvelles contraintes financières et légales et d'anticiper les évolutions du secteur.
 
- Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences et Prévention des Risques Professionnels :
 ce chantier permet d’agir sur l’évolution quantitative et qualitative des emplois, l’évolution de la pyramide des âges, l’adaptation et l’évolution des compétences des salariés.
 
- Démarche qualité : généraliser la démarche qualité en privilégiant les démarches collectives et mutualisées via des outils communs  et des pilotages départementaux et régionaux.